Social

La Martinique compte un peu moins de 400 000 habitants (soit l’équivalent d’une ville française moyenne comme Nantes ou Toulouse), concentrés principalement dans le centre de l’île. Cette population est vieillissante et la propension à l’émigration est forte, particulièrement dans les classes jeunes.

Une problématique sociale centrale est le chômage ; un jeune martiniquais sur deux est sans activité (déclarée). La Martinique se caractérise aussi par un fort taux de pauvreté. Conséquence de la pauvreté et plus encore des inégalités majeures qui caractérisent le territoire, la criminalité se développe de manière importante : les actes de violence y sont deux fois plus fort que la moyenne nationale selon le Ministère de l’Intérieur. Ces chiffres demeurent cependant faibles si on les compare à certains de nos voisins caribéens comme Trinidad. 

Par ailleurs, la part des Martiniquais de plus de 60 ans devrait doubler d’ici à 2030 ; ceci dans un contexte déjà marqué par de forts besoins dans le secteur médical : le nombre de lits d’hôpital disponibles pour 1 000 habitants est 13 fois supérieur en France hexagonale par rapport à la Martinique. Les besoins sont particulièrement marqués dans les communes du Nord Est. 

Source : Insee, Données harmonisées du recensement